Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2016

Tomates du jardin, en gaspacho

Les tomates du jardin : le plaisir d'aller les cueillir, de les manger en salade, en ratatouille... et aujourd'hui en Gaspacho... Une soupe froide parfaite pour prolonger l'été !  A partager évidemment, c'est la le seul intérêt de la cuisine, non ? Passer un moment ensemble, autour de la table.

Ici, on parle aussi de bons produits... Rien ne sert de faire un gaspacho l'hiver, ou avec les tomates oranges du supermarché. Je vous laisserai juge !


“La cuisine, c’est quand les choses ont le goût de ce qu’elles sont.”  Curnonsky
Pour une belle soupe froide maison j'ai utilisé :

Des petites tomates (petites, mais puissantes!), du poivron (la moitié de cet énorme), 1/4 d'oignon jaune, 1 ou 2 gousses d'ail, une cuillère d'huile d'olive, des brins de basilic, une pointe de couteau de piment d'Espelette, une bonne pincée de sel.




On coupe tout en petits morceaux, je l'ai passé au mixeur-pieds, comme un smoothie
Et voilà le résultat ! J'aime quand c…

Montmartre, flâneries ensoleillées

Une escale à Paris, raison suffisante pour aller faire la touriste. Flâner dans ces endroits tellement bondés de touristes qu'on en dirait du faux, ça en devient anachronique. Mais c'est (presque... excepté les magasins de souvenir), tout vrai, dans l'histoire, dans la ville de Paris, à côté d'endroit où des vrais gens habitent !


La vie parisienne, dans le soleil, sans un nuage, assez rare pour être immortalisé. J'avais parfois envie de prendre les gens se prendre en selfie devant les bouches de métro parisien, c'est si bizarre!

"On se rappelle les chansons. 

Un soir d'hiver, un frais visage, 
La scène à marchands de marrons, 
Une chambre au cinquième étage, 
Les cafés crèmes du matin, 
Montparnasse, le Café du Dôme, 
Les faubourgs, le Quartier latin, 
Les Tuileries et la Place Vendôme. 

Paris, c'était la gaieté, Paris, 
C'était la douceur aussi. 
C'était notre tendresse. 
Paris, tes gamins, tes artisans, 
Tes camelots et tes agents 
Et tes matins de prin…

Mûres mûres, la confiture

Des mûres croisées au gré de nos promenades de fin d'été.  Sauvages, petites et concentrées en sucre, pas le plaisir à cueillir? Si, dans le soleil du soir, et même si ça pique, la confiture vaut tellement le coup. C'est joli, c'est bon, c'est en ce moment ! Mi-promenade mi-cuisine: ma passion.  En plus, comme c'est de la cueillette, c'est pas cher, c'est autant qu'on veut (mais on pense aussi qu'on est pas les seuls à cueillir), et c'est écolo (personne ne s'occupe des haies au bord des chemins ? C'est encore mieux comme ça!)
"De toutes les passions, la seule vraiment respectable me parait être la gourmandise" 
Guy de Maupassant 

Un grand buisson, les petites baies 
Choisir les plus belles, avec soin


Voilà le coin où j'en ai cueilli près de deux kilos : en plus c'est joli !



 Voilà le résultat !
Pour un kilo de fruits, comptez 750 grammes de sucre, un jus de citron. 45 minutes de cuisson, éventuellement un coup de mixeur plus tar…